Avant de partir sur les routes, il est toujours intéressant de pouvoir se donner une idée de combien ça peut coûter de vivre en camion aménagé, quelles sont les réparations à envisager, etc.

Comme nous faisons les comptes détaillés du projet pour plus de transparence, nous avons les chiffres sur toutes nos dépenses depuis le 1er août 2013. Ces données sont liées à notre camion et son état de santé, à notre mode de vie et nos choix de dépenses. Ils ne sont pas représentatifs mais peuvent donner une idée, par exemple, de l’entretien nécessaire pour un camion aménagé. Voici donc une base à ajuster en fonction de vos spécificités afin de réaliser vos propres estimations.

De quoi parle-t-on ?

Pour reprendre dès le début, nous avons acheté un Renault Trafic en mai 2013.
Il avait avec 80 000km au compteur. Il était déjà aménagé.
L’investissement de base a été de 3700€ pour le camion et 539€ pour une installation panneau solaire + batterie + convertisseur 12V >220V, soit un total de 4239€.

Les différents postes de dépenses

Le détail de chaque poste de dépenses est expliqué à la suite de l’article, mais avant cela, commençons par ce qui intéresse la plupart de ceux qui vont lire cet article : les moyennes annuelles en fonction des postes de dépenses.

Essence : la moyenne est de 21 600 km par an pour un budget de 2508€ (soit un peu plus de 200€ par mois et de 11,5€ pour 100km)
Assurance du camion : 32€ par mois (soit 384€ par an)
Entretien mécanique : 660€ par an
Réparations : 88€ par an
Entretien intérieur : 242€ par an
Travaux d’amélioration du camion : 1074€ sur les 4 ans
Gaz : 408€ par an

Si on mensualise l’ensemble, on arrive à un total de 380€ par mois.
On peut ajouter que l’on vit à 2 dans le camion, ça fait un total de 190€ par personne et par mois.

Si on symbolise cela par rapport à une vie “classique”, ce serait la somme du payement du loyer + taxe d’habitation + assurance habitation + facture d’électricité, de gaz, de chauffage + entretien de l’habitation + frais d’essence ou frais de transports réguliers + assurance du véhicule + entretien du véhicule. En gros, tout l’essentiel, sauf la nourriture.


Tableau récapitulatif des dépenses par année

2013 (6 mois) 2014 2015 2016 2017 Total sur 4 ans et demi Moyenne par an
Essence 11 481 km env. 20 000 km 24 514 km 23 537 km env. 18 000km Env. 97 500 km 21667
  1 346 € 2 358 € 2 541 € 2 492 € 2 550 € 11 287 € 2 508 €
 
Assurance du camion 192 € 384 € 384 € 384 € 384 € 1 536 € 384 €
 
Entretien mécanique 274 € 338 € 636 € 733 € 927 € 2 634 € 659 €
Réparations 20 € 82 € 67 € 183 € 352 € 88 €
 
Entretien intérieur basique 70 € 225 € 365 € 232 € 145 € 967 € 242 €
Travaux + batteries 663 € 411 € 1 074 € 269 €
 
Gaz 239 € 492 € 410 € 388 € 340 € 1 630 € 408 €
Total               19 480 € 4 556 €

 


Détails des dépenses
au cours des 4 dernières années

Entretien du camion

Nous avons appris les bases de l’entretien du camion à l’Atelier Solidaire de Lille (observer les différentes pièces d’usure + faire une vidange). Nous avons fait toutes nos vidanges nous-même et pris soin de changer ce qu’il y a à changer avant qu’un problème ne survienne. Par chance, le camion était en super état et nous n’avons pas eu de surprise particulière.

Tous les ans, le camion fait un tour chez le garagiste pour l’entretien plus complexe : disques de freins, courroie de distribution, direction, etc. Les deux premières années, nous sommes allés à l’Atelier Solidaire de Lille. Depuis 2015, nous allons chez un garagiste de famille en lequel nous avons une grande confiance (nous ne sommes pas sûrs que nous aurions passé le contrôle technique avec la cabane et le potager à l’arrière du camion sans lui…).

2013 Garage solidaire : changement des roulements arrières, apprentissage de la vidange, réparation câble feu arrière (août 2013) 200€
Huile et outils vidange (août 2013) 50€
Conseil Garage Louis (déc 2013) 20 €
2014 Vidange / filtre huile + carburant + air (janvier 2014) 71 €
Garage solidaire – changement de la courroie de distribution (juin 2014) 190 €
Vidange (août 2014) 41 €
Vidange (décembre 2014) 36 €
2015 Pneus avant (janvier 2015) 150 €
Garagiste (avril 2015) 338 €
Essuie glace (avril 2015) 22 €
Vidange (août 2015) 48 €
Chaines neige (octobre 2015) 78 €
2016 Vidange (avril 2016) 47 €
Huile boite + plaquettes freins 65 €
Garagiste – Disques frein avant + plaquettes + vidange boite de vitesse + direction + etc. (juin 2016) 377 €
Vidange / Filtre huile + filtre air (octobre 2016) 67 €
Pneus avant (octobre 2016) 177 €
2017 Changement des feux arrières usés (février 2017) 20 €
Vidange (mai 2017) 42 €
Contrôle technique (mai 2017) 72 €
Garagiste – pneus arrière + étrier de freins arrière + divers (juillet 2017) 488 €
Garagiste – pneus avant + direction + embout de biellette cassé (novembre 2017) 305 €

 

Réparations

Dans cette section, nous présentons les problèmes qui sont survenus sur la route alors que nous ne nous y attendions pas. Nous avons pu dans la grande majorité des cas les résoudre par nous même en allant chercher les pièces nécessaires à la casse.

Septembre 2014 Problème d’arrêt du véhicule – Electrovanne de stop 20 €
Septembre 2015 La batterie est morte – Changement de batterie 82 €
Janvier 2016 Fuite d’huile – Changement durite 62 €
Septembre 2016 Problème de démarrage – Electrovanne de stop 5 €
Février 2017 On s’est pris un plot – Radiateur 83 €
Février 2017 On s’est pris un plot – Pare-choc 50 €
Octobre 2017 La batterie ne fonctionne plus – Changement de l’alternateur 50 €

Entretien intérieur

Cette rubrique concerne tous les remplacements et achats liés à l’aménagement du camion. Les dépenses sont souvent petites et variées à l’image du changement d’une ampoule, d’une prise électrique, d’un robinet, etc. Nous n’avons pas fait le détail, mais voici quelques idées de ce que nous avons pu changer au cours des dernières années.

Changement de la pompe à eau (sept 2014) 116 €
Chauffage gaz Term’x (octobre 2015) 50 €
Changement des plaques à gaz (mai 2015) 70 €
Four gaz (octobre 2017) 80 €
Cable électrique pour camping car (février 2017) 45 €
Autoradio 50 €
Enceintes 37 €
Multiprises 12V + câbles 30 €
Détecteur de Monoxyde de carbone 40 €
+ Divers : prises électrique et allume-cigare / ampoules / tuyau de douche (plusieurs fois) / robinet de l’évier / autres détails liés à la vie en camion et le matériel

Travaux d’amélioration du camion

En 2015, le groupe plastique douche + toilettes chimique installé à l’arrière du camion nous a lâché. Nous avons enlevé et refabriqué l’ensemble en en profitant pour améliorer différents points. Nous avons trouvé un emplacement pour ajouter un chauffage à gaz, changé le système de gaz pour pouvoir utiliser des bouteilles de 13kg, etc. Le tout (fabrication de meuble, bac à douche, matériel de gaz, etc.) nous a coûté 453€.

La même année, nous avons changé notre batterie interne qui était usée par deux batterie 100A à décharge lente pour un montant de 200€.

Quelques mois plus tard, nous avons voulu mettre du lambris dans le camion pour remplacer la vielle moquette murale qui s’effritait. Nous en avons profité pour ajouter des placards de rangement, changer les lanterneaux, ajouter des prises électriques, des ampoules, etc. Le montant total de ces modifications a été de 411€.

Dépenses liées au gaz

Nous utilisons du gaz pour la cuisine, le chauffe-eau pour la douche ainsi que pour le chauffage. Initialement, nous n’avions pas de chauffage et nous utilisions des bouteilles de camping gaz 907 de 2,8kg (env. 28€ la bouteille).
Depuis août 2015, nous avec un petit chauffage Term’x et notre système est alimenté par une bouteille de 13kg (env. 30€ la bouteille)
En complément, nous avons également un chauffage d’appoint puissant alimenté par des bombonnes de 225g (2€ la bombonne)
Depuis décembre 2016, nous avons aussi une caravane avec un poêle à gaz de maison et un petit four à gaz, les deux étant alimentés par une bouteille de 13kg.

Pour plus d’infos sur notre système de chauffage en camion, vous pouvez consulter l’article : 4ème hiver en camion aménagé (et on s’en sort plutôt bien !)

De 2014 à août 2015 : utilisation chauffe-eau pour la douche + cuisine / bouteilles de camping-gaz 904 (1,8kg/16€ env.) puis 907 (2,8kg/23€ env.)
Septembre 2015 à décembre 2016 : utilisation chauffe-eau pour la douche + cuisine + un petit Term’x + un L.avi / bouteilles de 13kg + bombonnes 225g pour le chauffage L.avi
Depuis décembre 2016 : utilisation chauffe-eau pour la douche + cuisine + un petit Term’x + un L.avi + un poêle à gaz et four à gaz dans la caravane/ bouteilles de 13kg + bombonnes 225g pour le chauffage L.avi

2014 2015   2016 2017
8 bouteilles de 904 13 bouteilles de 907 36 bouteilles de 225g 10 bouteilles de 225g
18 bouteilles de 907 4 bouteilles de 13kg 9 bouteilles de 13kg 11 bouteilles de 13kg
1 bouteille de 907 1 bouteille de 907
64,8 de gaz 88,4kg de gaz 127,8kg de gaz 148kg
492 € 410 € 388 € 366 €

_______________

Autres articles liés à la vie sur la route

 

3 thoughts on “Le coût de la vie en camion aménagé ? Retour chiffré de 4 années sur les routes”

  1. Un Renault Trafic de 80 000km déjà aménagé a 3700€ c’est l’occaz du siècle! Vous l’avez trouvé comment ?

    Sinon oui ça fait peu cher compare a une vie de banlieusard parisien qui paye le loyer de son appart. Le problème c’est de pouvoir vivre en camion proche de Paris tout en gardant son emploi parisien. J’avais pense trouver un endroit en foret de fontainebleau ou Rambouillet pas loin d’une ligne de train, mais pas si facile a trouver. Ou alors demander de louer un bout de terrain ou de pré a quelqu’un.

  2. Pour l’achat, on l’a trouvé sur LeBonCoin. On était à l’affut pendant pas mal de temps, et surtout on a eu beaucoup de chance. On a appelé quelques minutes après la parution de l’annonce. Les deuxièmes sur le coup, on a eu la chance que les précédents n’aiment pas la couleur 🙂 On en a fait un avantage !

    Vivre en camion proche de Paris, on a testé de temps à autre. C’était cool à l’époque où on laissait les gens tranquilles sur l’esplanade du château de Vincennes, mais depuis, ils font la chasse aux camions, quitte à nous mettre des amendes injustifiées pour nous inciter à quitter le bois de Vincennes. C’est sûr que réussit à trouver un bout de terrain près d’une ligne RER peut être pratique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *