Nouvel épisode

Pendant tout l’été, Benoit présente ses harmonographes au sein de l’Univers d’un Poète Ferrailleur, ce lieu qui émerveille et qui donne à réfléchir sur le sens que l’on donne à sa vie (épisode 6). Nous avons été fascinés par ces machines qui dessinent l’harmonie, et nous avons choisi d’ajouter cet épisode à la série “Savoirs-Faire”.

Rencontres & échanges

Après un joli tournage (surprise!), nous sommes rentrés en France. Choc du retour car nous quittons les montagnes désertes pour arriver directement à Clichy-sous-Bois, en banlieue parisienne. Nous sommes à la fois enthousiastes et anxieux car nous avons prévu de réaliser un épisode SideWays avec une classe de collège.

Encore une fois, les éléments s’organisent de telle manière que tout se passe mieux qu’on aurait pu l’imaginer ! Nous avons l’opportunité de dormir dans ce qui doit être l’un des lieux les plus calmes et les plus naturels de la région parisienne : Chapiteau de la Fontaine aux Images. Nous sommes accueillis à bras ouvert par l’équipe dynamique qui propose de nombreuses activités. Les élèves découvrent ce lieu qui est à quelques pas de chez eux et cela donne l’occasion de beaux échanges.

Voici longtemps que nous voulions intervenir avec des collégiens, sur une longue période, et nous sommes vraiment heureux de cette expérience !

(Un grand merci à l’association Citoyenneté Jeunesse qui organise ces interventions et nous a donné l’opportunité d’y participer).

Présentation du film réalisé par les collégiens devant leur famille et les professeurs.
Présentation du film réalisé par les collégiens devant leur famille et les professeurs.

Étant dans les environs, nous en profitons évidemment pour aller retrouver Gilles, de la bergerie des Malassis (épisode 9). Peut-on dire que les nouvelles sont bonnes ? Nous ne savons pas trop, mais en tout cas, la bergerie est toujours là. Gilles nous informe des évolutions de positions de la marie face au “renouvellement du quartier”. Comprendre le fonctionnement des institutions, tenter d’agir sur les prises de décision, toutes ces stratégies politiciennes ou citoyennes sont en cours, que chacun décrypte à sa manière. Le regard de Gilles nous intéresse particulièrement. Pourrait-on trouver une manière de le partager ?

Vie nomade

Après cette semaine intense à Paris, nous retrouvons le calme de la campagne. Nous reprenons un rythme entre post-production, balades, découverte des plantes sauvages comestibles et préparation de la suite. Voici plusieurs mois que nous donnons peu de signes de vie sur les réseaux (depuis la parution de l’épisode 11 en décembre). Nous avons réalisé plusieurs tournages sur des sujets variés, nous tentons de réinventer SideWays car nous sentons que nous avons besoin de faire plus que les épisodes habituels. Pourquoi ? Comment ? On suit notre intuition, on essaye de se laisser guider par nos envies et notre enthousiasme. On sait que tout n’est pas clair. Nous attendons donc un peu pour communiquer sur l’évolution que va prendre le projet. Mais nous savons aussi qu’il va falloir encore longtemps avant que l’on sache réellement où l’on va. On devra donc commencer à présenter ce que nous avons commencé.

C’est ce que nous faisons à la mi-juillet, nous voici de retour à poster quelques messages sur les réseaux, on organise des sessions de projections pour fin août et pour le mois de novembre, on publie l’épisode sur le “Pendularium”, etc.

Un printemps de travail à tâtons… La suite ? C’est la vie qui le racontera.

Projections

Nous avons été heureux de retrouver l’équipe de l’Appel au Bois Normand. Ce festival sans alcool, à prix libre et à l’organisation horizontale est mis en place par une belle bande de jeunes. Pendant deux jours, nous projetons les épisodes dans une étable pour des discussions bien enthousiastes.

Nous avons également fait un petit saut de puce en Bresse bourguignonne pour présenter le dernier épisode au festival L’Ici et l’Ailleurs (où nous avions reçu un Coup de Coeur du jury l’année dernière pour l’ensemble de la série).

Deux autres festivals de films ont également projeté les épisodes : le festival FreDD (Film, Recherche et Développement Durable) à Toulouse en avril, et le Wine Film Festival en Californie fin juin.

Pour connaitre les dates des prochaines projection et/ou nous inviter près de chez vous, c’est par ici.

Et pendant ce temps…

Une belle avancée dans les traductions a été réalisée par un groupe de contributeurs en lien avec La Gazette de Gouzy (allez les découvrir, leur BD d’actualité diffusée gratuitement est très chouette ! >> par ici )

En effet, le site est désormais traduit en italien !

Et SideWays poursuit sa diffusion sur des supports différents :

  • Un DVD gratuit “Je m’exprime – 16 YouTubeurs pollinisent le web” édité par l’association Inform’action contient un épisode de la série aux côté de vidéos réalisées par DataGueule, Partager c’est sympa, Et tout le monde s’est fou!, Thinkwiew, etc.
  • ImagoTV, présenté comme un Netflix gratuit et engagé, relaie désormais les épisodes de la série.
  • EasyClap, un réseau social dédié aux arts, a donné également sa part de visibilité à la série

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *