Grande nouvelle pour SideWays, nous avons désormais notre instance PeerTube dédiée !

Qu’est-ce que c’est ? C’est comme un mini YouTube personnel : une plateforme vidéo simple et ergonomique qui regroupe l’ensemble des films des épisodes SideWays, les bonus et les autres vidéos réalisées.

Au-delà de cela, c’est un rapprochement de plus avec le monde du logiciel libre, cet univers fascinant qui met en place des outils variés afin de pouvoir s’approprier ou se réapproprier les outils informatiques que l’on utilise au quotidien.

Les logiciels libres sont des logiciels dont le code de création est ouvert : tout le monde peut le copier et/ou le modifier. Ils appartiennent à tous. PeerTube est un logiciel libre, tout comme VLC, Firefox ou OpenOffice pour ne citer que les logiciels libres les plus connus.

Cette réappropriation est fondamentale pour garder (ou reprendre) le main sur nos données personnelles, nous protéger des abus possibles des multinationales et des États, pour permettre l’existence des lanceurs d’alertes et la communication des révolutions citoyennes.

Mais revenons à PeerTube, cet outil a été créé notamment par Framasoft à la suite de son programme de 3 ans pour “dégoogliser internet“, c’est à dire offrir des alternatives libres à la majorité des outils en ligne que nous utilisons au quotidien.

PeerTube, l’alternative libre à YouTube était un défi de taille. La diffusion de vidéo sur internet demande :

  1. de la puissance processeur pour transformer chaque vidéo publiée en vidéos de différentes tailles (adaptées au débit et/ou à la taille de l’écran des utilisateurs)
  2.  du stockage, pour stocker toutes les vidéos dans ces différents formats
  3. de la bande passante pour pouvoir transmettre les données des vidéos rapidement à ceux qui regardent (pour que la vidéo soit fluide quand vous la regardez)

Ils ont réussit à dépasser toutes ces problématiques malgré la petitesse de leur structure et la faiblesse de leurs moyens économiques. Comment ? En utilisant la force du nombre des citoyens engagés. Concrètement : un utilisant le principe du Peer 2 Peer. PeerTube est un système décentralisé : de nombreuses instances sont installées sur de nombreux serveurs qui hébergent chacun une petite quantité de vidéos (celles qu’ils souhaitent), ces serveurs s’adaptent en fonction de la demande. PeerTube utilise également les capacités des navigateurs de tous ceux qui regardent les vidéos (ces derniers peuvent transmettre les informations déjà chargées à d’autres spectateurs afin de libérer de la bande passante sur le serveur qui héberge la vidéo initiale).

Résultat : pas de centralisation des données, impossibilité quasi totale de détruire le système global et théoriquement pas de risque qu’un serveur soit dépassé car trop de gens regardent la même vidéo en même temps.

PeerTube était testé par un petit groupe privé depuis quelques années. Il a été ouvert au public en version béta (version de test en grandeur nature) au mois de mars et une version stable (c’est à dire pleinement fonctionnelle) a été diffusé au mois de septembre. Des améliorations et évolutions vont être apportées au fur et à mesure des mois et des années qui viennent. N’hésitez pas à faire remonter les soucis que vous pourriez rencontrer, vos attentes et améliorations nécessaires.

Pour revenir à l’instance PeerTube de SideWays, elle va peu à peu remplacer nos utilisations de Vimeo et YouTube sur notre site internet. Nous sommes en phase d’expérimentation de la plateforme et nous allons faire la transition progressivement. N’hésitez pas à nous faire vos retours et à nous indiquer tout dysfonctionnement…

Le fait de posséder notre propre serveur PeerTube permet également à tous les serveurs PeerTube qui le souhaitent de référencer nos vidéos. PeerTube fonctionne comme un réseau. En tant que serveur SideWays sur PeerTube, nous pouvons devenir amis avec, par exemple le serveur de Datagueule, et diffuser leurs vidéos, comme nous pouvons ne diffuser que nos vidéos personnelles. Certains serveurs peuvent se spécialiser dans les vidéos de chats ou dans les vidéos humoristiques. Certains serveurs choisiront au contraire de rediffuser toutes les vidéos de PeerTube.

Un exemple : peertube.video vous permet de découvrir toutes les vidéos d’ores et déjà disponibles sur PeerTube

Après tout ce long article, vous vous demandez peut-être encore quel est l’intérêt concret d’avoir un PeerTube dédié à SideWays.

Tout d’abord, c’est une belle solution pour regarder toutes les vidéos de SideWays regroupées sur un seul lien, pratique et rapide : videos.side-ways.net

Mais aussi, lorsque vous regarderez nos vidéos sur PeerTube, vous ne transmettrez aucune information aux Géants du web (Google, Amazon, Facebook, entre autres). Vous ne serez pas pisté. Vos données ne seront pas réutilisées à des fins commerciales, publicitaires ou autre.
Nous pensons qu’il est important et nous sommes heureux de pouvoir offrir à ceux qui le souhaite une navigation privée, qui reste privée.

PeerTube est un réseau libre. Il appartient à chacun d’entre nous de le développer : en regardant les vidéos sur PeerTube, en partageant les vidéos, en diffusant l’information, en hébergeant ses propres vidéos sur PeerTube et en créant de nouveaux serveurs.
Nous sommes heureux de participer à ce réseau à notre humble échelle.

Un grand merci à Thomas pour l’installation du PeerTube de SideWays !

PS : Afin de nous assister pour tenir la charge liée à la diffusion de nos vidéos, si  vous avez une instance PeerTube et 5Go, vous pourriez devenir une instance réplicante (qui copie les vidéos de SideWays sur votre serveur). Contactez-nous pour en discuter, nous pourrons trouver un échange qui correspond à chacun.

Liens pour en savoir plus

Sur PeerTube : joinpeertube.org
Une présentation de PeerTube par Framasoft : Aidez-nous à briser l’hégémonie de YouTube
Sur les outils pour se dégoogliser : degooglisons-internet.org
Sur l’importance de la protection des données : cet article / et le documentaire Nothing to hide (accessible sur PeerTube 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *