Partageons nos lectures militantes et enthousiasmantes !

Lutter.
Pour résister à la société du contrôle.
Pour résister à la société de consommation.
Pour résister à l’emprisonnement de nos vies dans le travail.

Comment faire ?
Nous ne sommes rien. Mais nous sommes tout. Il y a mille manières de s’y prendre. Chacun avec ses compétences, avec son énergie, avec son histoire et avec ses contraintes propres.

Les livres qui parlent de résistance sont souvent lourds, durs à lire. Alors nous proposons un petit partage : quels sont les livres qui vont ont enthousiasmés ? qui vous ont donnés envie d’agir ? de vous mettre en action ? de lutter concrètement pour un monde plus humain et plus solidaire ?

Voici notre contribution : un roman qui se lit simplement. Certains pourront dire que c’est un “feel good”, un livre qui simplement raconte une histoire sympathique. Pourtant, il est plus que cela.

Il s’appelle “Donne moi la main Menino”. Il raconte la lutte d’habitants de Lisbonne contre une multinationale que vous connaissez tous : AirB&B. Il raconte comment la crise de 2008 et la suppression des loyers encadrés a ouvert la porte à des milliers d’expulsions dans la capitale du pays, et comment un groupe de personnes s’est mis en marche pour lutter contre l’accaparement de leur ville par les touristes.

C’est un roman. Ce n’est pas l’histoire d’un groupe qui existe, mais il s’inspire de personnages réels, d’histoires vécues. Sortir de la forme documentaire pour passer sur de la fiction. C’est un choix, un style, qui correspond à l’autrice, et qui permet d’être accessible à tous.

Si jamais vous avez l’occasion de le lire, on vous le conseille.
Et nous attendons avec impatience en commentaires vos lectures personnelles !

Pour en savoir plus sur ce roman, voici une présentation et une interview par Mr Mondialisation
Pour suivre l’autrice : Aurélie Delahaye – Ordinary Happy People

6 commentaires

  1. Laurenzerl a dit :

    Bonne idée, comme toujours chez vous ! Mais difficile à dire car j’en ai lu tellement ! Et je crois que je me suis révoltée enfant déjà de voir des chiens abandonnés, j’ai récolté des signatures à l’école contre le massacre des bébés phoques, ce ne sont donc pas forcément des livres qui m’ont motivée à chercher autre chose. Ils m’ont plutôt fait comprendre le fonctionnement du système, le dessous des cartes et m’ont poussée à m’engager pour empêcher des choses infernales, comme l’énergie atomique, la dévastation de la nature et le non respect des autres créatures, le militarisme, les pesticides et autres joyeusetés.
    Le livre d’un des co-fondateurs de Greenpeace, le canadien David MacTaggart, me reste en mémoire.
    Et puis bien sûr, TOUS les livres de Nicolino !!! Incontournables !
    Comme je lis beaucoup en allemand, étant sur place, je cite Robert Jungk car je ne sais pas quel est le titre en français du livre que j’ai lu : Menschenbeben. Der Aufstand gegen das Unerträgliche (Sursaut humain. La révolte contre l’insupportable) Il existe un portrait de lui parmi ceux de 13 Nobels alternatifs dans un bouquin de von Lüpke et Erlewein. Là, c’est tiré de son discours lors de la remise du prix (cf. Wiki) :
    « Les réseaux alternatifs, semis d’une culture nouvelle, ont connu une croissance dans tous les pays industrialisés au cours des dernières décennies. Leurs membres ne sont pas en attente pour le grand jour du changement soudain. On commence ici et maintenant à construire des modèles convaincants de l’existence pacifique. Ces groupes d’entraide s’aident non seulement eux-mêmes, mais ils donnent de l’espoir à beaucoup d’autres. Dans une époque de crises, des gens qui peuvent offrir des solutions possibles ont considérablement augmenté les chances d’influencer le cours des événements »
    — Robert Jungk, Discours d’acceptation du prix Nobel alternatif, le 9 décembre 1986
    Pas tout récent, hein ?! 😉 C’est comme le livre de Rachel Carson, LE classique ! Printemps silencieux.
    Les fleurs de Tchernobyl.
    Les livres de Maud Barlow sur la privatisation de l’eau aussi.
    Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran Foer.

    Plus récemment, le livre de Peter Wohlleben sur la vie secrète des arbres, c’est aussi un incontournable à mon avis pour savoir ce qui se passe dans cette nature qu’on piétine et saccage allègrement jour après jour.
    Tout comme L’intelligence animale d’Emmanuelle Pouydebat. Un peu d’humilité, que diable !
    Bref, ce n’est pas ce qui manque les bons bouquins, d’ailleurs c’en est presque à se demander s’ils servent à grand-chose, vu que le système est toujours là 😉

    1. SideWays, la websérie itinérante a dit :

      Trop chouette ! On n’avait pas toutes ces références.
      Merci Laurence 😉

      Quand à savoir s’ils servent à quelque chose… Vaste question ! Nous sommes persuadés que oui, la preuve en est qu’ils ont changé quelque chose chez nous. Mais le changement prend du temps. En même temps, quand on compare à notre point de référence qui est notre départ sur les routes il y a 7 ans, il y a quand même eu une évolution notable dans les mentalités. Savoir si un jour nous pourrons collectivement vivre dans un monde solidaire… Comme dirait elf Pavlik : Work in progress…

  2. Laurenzerl a dit :

    Bien contente d’avoir pu contribuer ! La lecture, c’est mon dada !
    Et plus récent, pour regarder le sexisme en face : Les couilles sur la table (beau titre, hein ? faut oser !!) Je ne suis pas féministe pure et dure, mais je trouve qu’il y a des choses à changer fondamentalement dans nos sociétés, et qu’il faut s’attaquer au problème d’une autre façon et dans ce livre, c’est repenser la masculinité.
    Et le racisme envers les femmes de couleur : Noire n’est pas mon métier. J’ai été absolument abasourdie et profondément choquée par ce que j’ai lu. Et je me sens solidaire de toute femme qui se fait aborder ainsi, comme un objet de lucre.
    Ah oui et puis Serge Latouche bien entendu !
    Sinon, il n’y a qu’à prendre la revue L’écologiste et les livres qui y sont cités donnent tous envie d’être lus !! ;-))

    1. SideWays, la websérie itinérante a dit :

      Trop chouette !
      Oui, le couilles sur la table, j’ai écouté pas mal d’épisodes. Je trouve que ça donne pas mal à réflechir, c’est une belle émission 🙂
      Hélène

  3. Cymophane a dit :

    La recomposition des Mondes, de Alessandro Pignocchi, une BD super chouette à offrir au gens qui n’ont aucune idée de ce qu’est/était la ZAD de Notre Dame Des Landes ! (c’est ma petit sœur qui est trop chouette qui me l’a offerte : )

    1. SideWays, la websérie itinérante a dit :

      Carrément !
      J’ai découvert Alessandro Pignocchi à l’automne dernier en trouvant cette BD à la ZAD lors de mon dernier passage. J’ai adoré, j’ai beaucoup rit et j’ai fait la même chose que ta petite soeur, j’en ai offert plein d’exemplaires autour de moi !
      Pendant le confinement, la BD est passée en libre accès sur internet (mais je viens de me rendre compte que c’est fini). En tout cas, il y a aussi des ajouts sympa sur le blog de l’auteur : https://puntish.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *