Des ballons de couleurs qui pendent au plafond, un tigre en peluche géant sur une armoire et des tableaux en guise de panneaux d’information. Nous comprenons vite que nous ne sommes pas dans un garage comme les autres.

Simon de la Coroutine nous avait parlé de cet Atelier Solidaire,. Un garage qui permet de réparer soi-même sa voiture, accompagné par un professionnel, avec tout le matériel nécessaire à sa disposition. Nous y avons amené notre camion pour faire un check-up la semaine dernière avant de prendre la route.

Naji, Patrick et Teddy sont des anges de la mécanique. Naji a fait le tour du camion en nous expliquant de manière claire et précise tout ce qu’il fallait vérifier régulièrement. Les roulements s’avèrent bien usés, il faut les changer de toute urgence. Tout en commandant les pièces sur internet, il nous explique avec un schéma le fonctionnement cette pièce et leur implication sur la mécanique.

Le carnet de visite étant complet, c’est Patrick, mécanicien à la retraite, propriétaire du local, qui se propose de prendre en charge la réparation avec nous. Le fait qu’il possède également un fourgon trafic a peut-être joué sur sa décision…

Nous sortons du garage enchantés ! Les sourires, la disponibilité et la simplicité qui existe dans ce lieu nous ont impressionnés. Là où la plupart des garages inventent des pannes, ici, on nous explique leur origine. On apprend comment réparer sa voiture soi-même pour passer le moins de temps possible au garage. “Mieux vaut prévenir que guérir” c’est l’esprit de l’Atelier Solidaire. On nous aide à faire les travaux compliqués avec passion et une gentillesse hors norme.

ATS, l’Atelier Solidaire sera désormais de manière sûre le garage du camion.

Ici, une jolie vidéo de l’Atelier Solidaire et de son atmosphère :  http://www.youtube.com/watch?v=5hpguuL7vJA

Pour info, voici le bilan du passage au garage : les roulements arrière ont été remplacés, nous avons fait une vidange et réparé les feux stop.

Après une journée et demi de travail, le camion est prêt à repartir, nous avons appris énormément sur sa mécanique.

La facture finale est surprenante : 129€ de pièces (prix d’usine), 30€ de main d’oeuvre et 15€ de location d’emplacement = 174,80€. Ici, on paye selon ses revenus (seulement de 10 à 20€ de l’heure pour la main d’oeuvre). Les mécaniciens sont bénévoles. Ils se rémunèrent sur les opérations de garage “classiques”.

Prochain RDV en septembre pour changer les roulements avant. Mais de manière unanime, le camion est en très bon état et pourra nous emmener loin !

Site du garage à Lille : http://as-ats.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *