Aller au contenu

[épisode 7] Les lieux collectifs de proximité (ou tiers-lieux)


L’ADDA est ce que l’on pourrait appeler un local collectif de proximité : un lieu ni public, ni privé, un lieu que les membres peuvent s’approprier pour partager, créer, vivre ensemble.

Chaque lieu collectif de proximité a sa porte d’entrée, sa méthode d’indépendance, ses statuts. La démarche va plus ou moins loin dans l’esprit d’indépendance et d’ouverture, cela dépend de ceux qui le créent, de ceux qui l’utilisent.

J’ai pas de solutions, de recettes à transmettre, j’ai juste envie de dire, de redonner aux gens l’envie d’être acteur de la vie de la cité. 
Claire Pétillon, co-initiatrice de l’ADDA
Tweet

Un autre exemple, la Coroutine

Cet espace de coworking situé à Lille est né de la volonté d’un groupe d’amis informaticiens indépendants d’avoir un lieu de travail commun plutôt que d’être chacun chez soi. Il ont loué un lieu en commun et l’ont ouvert à qui souhaitait les rejoindre.

Sur une base autogérée, La Coroutine s’est agrandie au fur et à mesure que les membres arrivaient. Ils louent aujourd’hui un espace de 150m² près de la mairie de Lille.

A l’étage, une cuisine, un bar et une salle de réunion accueillent les nombreuses activités proposées par les membres, de plus en plus nombreux, et qui arrivent parfois pour d’autres besoins que le service initial du lieu qui est l’espace de coworking.

Un producteur local y amène une livraison des légumes commandés une fois par semaine, les membres se sont organisés pour proposer un repas commun à 3€ tous les midis (avec inscription avant 11h), un espace à la campagne est aménagé tous les étés avec des ateliers d’auto-construction et la mise en pratique des compétences du FabLab hébergé à la Coroutine pour créer une TinyHouse (petite maison), etc.

Toutes les informations sur lacoroutine.org

Et près de chez vous ?

Quelques mouvements citoyens émergent pour faire se regrouper les énergies autour de dynamiques positives et citoyennes. Les rejoindre permet de s’informer sur les projets et synergies possibles près de chez vous :

Alternatiba, c’est un festival qui réunit pendant quelques jours toutes les alternatives qui se passent près de chez vous. Il est organisé de manière autogérée par les membres des associations qui y participent. Pour savoir si un festival est prévu près de chez vous, c’est sur leur site.

Le Mouvement de la Transition, c’est un mouvement autour duquel se regroupent des personnes intéressées par la transition de manière à s’organiser et à agir à leur échelle là où ils se trouvent.

Et sur le gaspillage alimentaire ?

De nombreux citoyens se sont mis en marche pour dénoncer et agir contre le gaspillage alimentaire à grande échelle, chacun avec sa méthode. Si à Nantes, l’ADDA va chercher les produits aux M.I.N., l’association Re-Bon récupère les légumes non récoltés par les agriculteurs directement dans leurs champs.

À Lyon, les Gars’Pilleurs donnent toutes les astuces pour aller chercher dans les poubelles des supermarchés. Ces derniers ont terminé un tour de France de récup’ et sont en cours de réalisation d’un film libre et gratuit sur les enjeux de la thématique. Un projet comme on les aime, à suivre sur leur page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.