Episode 1 – Strictly Moneyless

By SideWays On dimanche, avril 28 th, 2013 · 5 Comments · In Le Comité

Bravo ! Vous avez été sélectionné pour faire parti du tout nouveau « Comité » des épisodes de SideWays !

 

Vous aurez l’honneur de découvrir les épisodes en avant-première et surtout de donner votre avis afin d’optimiser la qualité de chacune de ces réalisations. Nous attendons vos remarques et critiques dans les commentaires de cet article. Ils seront donc visibles par tous ! La vidéo, quant à elle, restera privée jusqu’au lancement.

Dans ce comité ont été sélectionnés un premier panel de 10 profils complémentaires : acteurs de l’innovation sociale, des (nouveaux) médias, des start-ups,…

 

Sylvain Chaux : Le plus grand stagiaire du projet (1,97 m) – Etudiant en licence de Cinéma à Montpellier

Simon Sarazin : Travaille sur Imagination for People, plateforme pour soutenir et repérer les projets d’innovation sociale.

Nicolas Rodelet : Responsable de l’incubateur du Labo de l’édition – et également spécialiste des start-ups audiovisuelles

Timothy Duquesne : Spécialiste des nouvelles formes d’écritures et d’organisations audiovisuelles (#WeSupportCreators)

Virginie Rouxel : Responsable du Labo de l’Edition – Car Virginie a la critique plutôt facile, et toujours constructive

elf Pavlik : Protagoniste de l’épisode 1 « Strictly Moneyless » – Parrain de la série ! (Afin qu’il fasse des efforts pour apprendre un petit peu le français !) – Hackers4Peace

– Flore Berlingen : Co-créatrice de OuiShare, spécialiste du travail collaboratif

Emmanuel Doudat : Chargé de projet dans la Scoop Artefacts – Spécialiste des projets Open Source, collaboratifs, etc.

Charles Ayats : Bien sûr ! Comme d’habitude Charles est notre critique préféré. Type:Rider

Clémence Gueidan : Ma collègue ! PM – Journaliste plurimédia toujours souriante et avide de belles réalisations !

Les premiers inscrits à la Newsletter de SideWays sont également conviés à cette exercice. Ceci est notre marque de reconnaissance ! Merci à Amélie, Hervé, Aurélie, Gregory, Sébastien et Maeva.

Et bien entendu, les protagonistes de cette épisode – Toit à Moi : Denis, Gwen, Hélène, Pauline, Elisabeth, Luc, Pascal, Yacine. Ceci fait parti de notre déontologie ! L’équipe de Toit à Moi a même un droit de veto.
Mode d’emploi : Débuter votre commentaire par l’un des 3 critères suivants :
1 – Valider – Diffusion dans l’état
2 – Modifier – Diffusion après quelques modifications
3 – Retravailler – Il y a encore du boulot…
Puis expliquer nous les raisons de votre choix. Merci !





Nb : Nous avons envie d’essayer cette réflexion collective. Il s’agit d’une expérience, nous verrons si cela complique énormément le travail de création ou bien au contraire, si cela est constructif. Nous déciderons alors de le systématiser ou non. Ceci pourrait être une contre-partie des différentes aides que la communauté nous apportera.

Cette vidéo n’est qu’une partie de l’épisode. Un article multimédia complémentaire vient l’enrichir. C’est donc normal qu’il reste du « mystère » à la fin de ces 5 premières minutes. De plus, il est possible de poser ces questions directement aux protagonistes.

Cette vidéo sera présentée dans le cadre du lancement de la série le 4 mai prochain à l’occasion du OuiShare Fest au cabaret sauvage (à 16h). Un pré-lancement sera probablement organisé jeudi 2 mai au Labo de l’Edition à 18h.


About the author

5 Comments

  1. aurélie

    Valider
    Le montage est dynamique et l’histoire « accroche ».

  2. gregory

    Modifier – Trop de musique tue la musique. Elle est, à mon humble avis, beaucoup trop présente. Il y a un changement à chaque séquence. Qu’elle intervienne à certains moments, mais là, pour moi, trop, c’est trop. Exemple, au début, dès qu’on est dans la séquence du métro, alors qu’il échange sur son engagement sans tickets, la musique est encore en fond sonore, alors que je ne voudrais plus l’entendre et me concentrer sur la discussion.

    • gregory

      Sinon, c’est dynamique, efficace. 🙂

  3. doud

    j’aime bien la manière dont les choses sont présentées mais je m’interroge sur plusieurs aspects, par exemple la manière dont il est en capacité à gérer des problématiques médicales lourdes…je pense que ces questions, si elles n’apparaissent pas dans le docu laisseront un gout de pas abouti. Je n’aurais la capacité de me faire une idée sur le sujet que si je comprends l’ensemble des possibles et les startégies qu’ils met en place dans tous les moments de sa vie et aussi dans les moments difficiles où il est face à l’administration par exemple, ce qui n’est pas vraiment le cas ici. C’est une remarque sur le fond, pas sur la forme 🙂 dynamique…qualtité quoi !

  4. Amelie

    Valider, mais avec quelques zones d’ombres qui je pense seront levées dans l’article multimédia complémentaire.
    Pour un format de 5 min, je suis preneuse dans l’état.

    De plus, j’aime beaucoup le montage et la musique, très énergique, dont le son diminue pile quand il faut à chaque fois 😉

    C’est une philosophie de vie qui m’intéresse beaucoup.
    Présentée tel quel, c’est assez idyllique.
    J’aimerais bien connaitre le côté concret dont je détaille un peu ci-dessous :

    – Quelle est la vision commune qui l’incite à travailler ou pas avec d’autres personnes ?
    – En quoi consiste ce travail ? Y a-t-il quelques exemples concrets du travail réalisé ?
    – Il travaille sans être payé d’argent, c’est bien ça ? Mais est ce qu’il est payé en nourriture ? Ou autres choses ? Qu’est-ce qui fait partie du troc ?
    – Pour se nourrir, il y a trois sources : invitations chez des amis, gaspillage, plus récemment agriculture communautaire. Pourquoi mettre la sequence « invitations chez des amis » en premier : est ce parce que c’est la source majoritaire ?
    – Lors des voyages, en 3 ans, est-ce qu’il a toujours trouvé des gens pour l’héberger dans les pays d’accueil ? Si non, est ce qu’il lui est arrivé de dormir dehors ? Si oui, comment est-ce qu’il gère les imprévues ?
    – Ou est-ce qu’il habite principalement ?
    – Comment se procure-t-il Internet qui n’est pas gratuit ?
    – Il est hacker, donc constamment sur son ordinateur : est-il déjà arrivé, en 3 ans, que son ordinateur tombe en panne. Ayant un travail en cours ? Si oui, qu’est-ce qu’il a fait ?

    A++

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.